Partager sur
  1. Soignez votre processus d’acquisition client
    • Le processus d’acquisition client doit être le plus fluide possible. 21% des consommateurs qui quittent un site sans achat le font en raison de processus trop long! Il doit donc être rapide et intuitif Enfin, une fois ce processus achevé, transmettez au consommateurs toutes les informations qui lui seront nécessaires pour démarrer son utilisation de la solution.
  2. Adaptez-vous aux préférences de paiement de vos clients
    • L’acte de paiement représente une contrainte pour le consommateur ; qui peut affirmer éprouver du plaisir à se séparer d’un argent durement gagné au profit d’un marchand, quel que soit le niveau de qualité du produit ou service proposé ? Etant consciente que c’est une étape clé, les entreprises se sont penchées sur cette question en  construisant un tout nouveau business model basé sur le paiement récurrent.
    • Rendre le paiement « invisible », ne signifie pas l’ignorer. L’objectif est de le rendre le moins pénible possible, et que le marchand puisse bien être payé. Pensez donc bien à proposer des méthodes de paiement diversifiées, telles que le e-wallet, le prélèvement ou la carte bancaire, afin de s’assurer que le consommateur ira jusqu’au bout du processus en ayant la possibilité de choisir sa méthode de paiement préférée.
  3. Misez sur la relation client
    • Les revenus récurrents, associés au modèle par abonnement, permettent par définition une meilleure prédictibilité. Après le défi de l’acquisition client, vient celui de la fidélisation. Munissez-vous d’un bon CRM qui vous permettra de gérer cette relation facilement, tout en centralisant au mieux les informations collectées sur vos clients et d’analyser vos interactions à chaque étape de leur cycle de vie. Ainsi, vos échanges seront pertinents, personnalisés, sans cesse améliorés et affinés en fonction des types de profils identifiés. Chaque point d’échange doit être vu comme une étape supplémentaire à la construction d’une relation de long terme.
  4. Faîtes de vos clients vos premiers ambassadeurs
    • Plus que des clients fidèles, les ambassadeurs sont de véritables fans en mesure de promouvoir votre marque grâce au partage d’information, d’avis, en ligne ou tout simplement par bouche à oreille. Les revues de produits ou services réalisés par des particuliers ont un pouvoir énorme de conviction auprès des autres consommateurs : elles sont plus valorisées que les classiques notices descriptives des marques et selon une récente étude « 49% des Français consultent les notes données par les autres internautes pour se faire une idée sur un produit ».
  5. Pas de pitié pour les transactions échouées
    • Les échecs de transaction (aussi appelées R-transactions) ne peuvent être évitées à 100%. Bien que très rares, ils ont une incidence sur le chiffre d’affaires des commerçants, notamment dans le cadre d’un business model basé sur l’abonnement.
    • Les avantages du commerce par abonnement pour les consommateurs sont clairs (liberté, tranquillité, gestion du budget…), et les bénéfices que peuvent en tirer les entreprises aussi bien en termes de gestion de la trésorerie (prédictibilité et récurrence des revenus), que d’augmentation du chiffre d’affaires (fidélisation et lifetime value client optimisée) le sont tout autant et renforcent la viabilité de ce modèle.

Related Post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.