Partager sur

Monétiser votre contenu, c’est bien possible et c’est ce qu’on va voir tout de suite.

C’est quoi un contenu ?

Le contenu représente le fond du site, c’est-à-dire le sujet qui va faire en sorte que le site intéresse un visiteur ou pas.
Un contenu doit être exprimé par un moyen tel que des images, l’écriture ainsi que divers arts. Un contenu digital se présente sous forme d’images, d’écriture numérique …

Les Editeurs de contenus

Ce sont des personnes morales, constituées sous forme de sociétés ou d’associations qui:

  • Créent de la valeur en produisant du contenu multimédia (son, image, texte, vidéo, podcast etc.)
  • Editent un service composé des éléments de programmes qu’elles ont produit, coproduit ou acheté, qu’elles mettent à la disposition du public à titre gratuit ou payant.
  • Sont des éditeurs de service et soumises au contrôle du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA).
  • Qui diffusent le contenu via des supports digitaux exclusivement ou non.

 

Edition de contenus images chez Digitalis

La publicité

Sur le web, quand on pense « monétisation », le premier mot qui vient à l’esprit est probablement la publicité. C’est notamment la manière la plus simple de monétiser un contenu grâce au trafic généré par un site ou un blog. Attention toutefois à ne pas en abuser et à transformer votre site en panneau publicitaire. Il faut également s’assurer d’avoir un certain contrôle sur les annonceurs qui affichent leur publicité sur vos pages web afin d’éviter des contenus inappropriés ou trop éloignés de la thématique de votre site ou blog.

Proposer une version sans publicité de votre site sous format d’abonnement. Si vous disposez d’une newsletter aussi pensez à vendre 25% de votre espace aux publicitaires. La richesse des technologies du web fait que l’on peut en trouver sous plusieurs formes

  • un lien hypertexte en HTML
  • une animation réalisée avec JavaScript
  • une animation réalisée avec Flash
  • une image
  • une vidéo

Comment avoir de la publicité sur son site ?

Pour avoir la possibilité de diffuser des publicités sur son site, il faut avoir recours aux services d’une régie publicitaire. Une régie publicitaire est une entreprise, comme Google, qui met en relation des annonceurs et des éditeurs dans l’optique de monétiser un contenu.

  1. L’annonceur
    • Les annonceurs sont les entreprises qui « créent » les publicités. En gros, ce sont les entreprises qui cherchent à se promouvoir grâce aux publicités. C’est valable pour tous les types de publicités : si vous voyez à la télévision une publicité sur le nouveau jeu vidéo Zelda qui va sortir, l’annonceur est Nintendo, l’entreprise qui produit le jeu vidéo.
    •  
  2. L’éditeur
    • Les éditeurs sont les « supports » sur lesquels les publicités sont diffusées. Dans le cas du web, il s’agit d’un site. Par exemple, si vous voyez une publicité pour des chaussures de sport sur Facebook, le réseau social Facebook est l’éditeur. Votre objectif est de diffuser de la publicité. Vous êtes donc à ranger dans la catégorie des éditeurs… enfin, pour le moment, des « futurs éditeurs ».
    •  
  3. Et le rôle de la régie dans tout ça ?
    • Si vous avez compris cette histoire d’annonceurs et d’éditeurs, c’est super ; il ne nous en faut pas plus pour comprendre le rôle de la régie publicitaire. Le rôle de la régie est de vous mettre en relation vous, l’éditeur, et l’annonceur qui voudra promouvoir un produit grâce à la publicité.

4 façons de monétiser un contenu avec les « Editeurs de contenus »

  1. Monétisation

    • Certaines régies versent de l’argent à l’éditeur tous les 1000 affichages :
      • En gros, chaque fois qu’une publicité est affichée 1 000 fois, vous gagnez de l’argent.
      • D’autres régies publicitaires paient au clic; c’est le coût par clic (CPC) : chaque fois qu’un visiteur clique sur une publicité présente sur votre site web, la régie vous verse de l’argent. Ce sont les deux modèles les plus connus.
    •  
    • Monétiser votre site avec Google AdSense
      • Google AdSense est la régie publicitaire de Google et est actuellement la première régie publicitaire mondiale sur le web, on la retrouve un peu partout. Elle a été fondée en 2003 alors que Google cherchait un moyen de générer plus d’argent.
      • Tout d’abord pour inscrire votre site à Google AdSense, vous allez d’abord devoir vous assurer que celui-ci est accessible et en ligne. Et pour cela, tapez simplement l’URL de votre site dans la barre d’adresse de votre navigateur web. Si votre site s’affiche correctement, il est prêt à être proposé à Google donc les sites en développement ou qui n’ont pas de nom de domaine attitré ne peuvent pas être acceptés dans Google AdSense; c’est l’une des règles de Google concernant AdSense.
      •  
      •  
  2. La vente de contenus

    • Si vous disposez d’une certaine popularité et que votre contenu payant a une réelle valeur ajoutée, il est tout à fait possible d’en tirer profit.
    • Musiques, films, VOD, informations , cours magistraux, photos, vintages etc…
    • Paiement par carte via un site marchand (PayPal)
    • Paiement par mobile paiement (Orange Money ,Wave, Free Money, M-Pesa)
    • Mode prépaiement
    • Délivrance digitale à posteriori

  3. Les abonnements

    • Un abonnement est un engagement encore supérieure à celui qu’effectue un client qui achèterait un contenu premium. Plutôt que de payer une seule fois, il s’agit de verser une somme précise de façon régulière (souvent mensuellement) pour accéder à des contenus : c’est sur ce fonctionnement que reposent bon nombre de journaux, que ce soit dans leur version papier ou leur version digitale.
    •  
    • À l’heure où la gratuité est reine, même dans la presse (en témoigne le succès de journaux gratuits comme 20 Minutes), autant dire qu’il n’est pas évident de monétiser son contenu de cette façon… Ce qui ne signifie pas que c’est impossible !
    •  
    • Par exemple, si vous disposez d’informations, de données ou de statistiques très pointues et exclusives dans votre domaine, vos contenus pourraient intéresser une niche de lecteurs prêts à payer un abonnement pour accéder à ces connaissances.

  4. La fidélisation

    • Gagner un nouveau client coûte bien plus cher que de conserver un client actuel. Et le Content Marketing est une façon inégalable de les garder. La fidélisation est un levier indirect, mais ô combien important pour que vos contenus vous rapportent réellement à terme. En produisant des contenus de qualité et de façon régulière, vous augmentez l’attachement envers votre marque et augmentez vos chances de transformer vos clients en fans. En les fidélisant et en entretenant une relation de long terme avec eux, plutôt qu’en partant sans arrêt à la chasse aux nouveaux prospects, vous pouvez réaliser des économies spectaculaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.