DIGITALIS SN

Netlinking, backlinks, ces deux composantes essentielles de toute stratégie de référencement naturel jouent un rôle crucial sur le trafic de votre site web. Mais à un moment donné, ces liens disparaissent. Pourquoi ?

1- Quelle est la durée de vie des backlinks ?

Une chose est sûre : vous devez, en plus de suivre les tendances SEO, varier régulièrement les liens dans le contenu de votre site web pour garder une meilleure position dans les SERPs. C’est pourquoi on a tendance à les voir disparaître au fil du temps ! Soit ils disparaissent définitivement, soit ils deviennent inaccessibles pendant un certain moment.

D’après une récente étude publiée par Ahrefs, réputé dans l’analyse du netlinking, la durée de vie des liens est courte. L’étude est basée sur l’analyse des liens externes qui pointent vers plus de 2 millions de domaines variés à partir de 2013. Elle a permis de constater que 74,5% soit 3/4 des backlinks disparaissent sur près 10 ans. Par conséquent, la durée de vie moyenne d’un lien est de moins de 10 ans.

Linkody, spécialisé dans l’acquisition de liens, le confirme également. Il a mené une étude sur plusieurs années au sujet du suivi de millions de liens. Résultat ? Le taux de disparition des liens augmente au fur et à mesure du temps. Environ 3% des liens disparaissent au bout d’un mois et 8% après 3 mois, soit 9 liens sur 10 survivent. Au bout d’une année, près de 18% vont se volatiliser.

Le taux de survie des liens baisse donc avec le temps. Il est à plus de 95% sur 1 mois et descend à près de 90% au bout de 3 mois. Après 7 ans, seuls près de 50% des liens survivent.

Et cela varie en fonction de chaque domaine. Chez les sites relatifs à la santé par exemple, le taux de survie est élevé. Une année après leur lancement, près de 82% des liens subsistent toujours. Les sites de sport, d’art et culture ou encore de business ont aussi un taux de survie plus important. Après la première année, les liens destinés aux sites avec une autorité peu élevée sont nombreux à disparaitre par rapport à ceux qui ciblent des sites à autorité élevée d’après l’étude de Linkody.

Par conséquent, les liens ne restent pas éternellement et sont accessibles en ligne sur seulement un bout de temps ! D’où l’intérêt d’optimiser vos liens, de les mettre à jour, notamment à l’aide d’outils SEO.

2- Quelles sont les raisons à cette disparition des liens ?

Vous avez du mal à croire et à cerner comment des liens peuvent disparaître brusquement ? Les raisons en sont nombreuses.

  • Lien non trouvé

La disparition des liens s’explique avant tout par leur retrait du contenu.

  1. Page inexistante ou impossible à crawler

Lorsqu’une page est inexistante ou impossible à crawler c’est-à-dire que le site ne peut être analysé, le lien disparaît automatiquement. Cela concerne notamment près de 47% des liens perdus d’après l’étude d’Ahrefs.

     2. Suppression du lien

Il arrive que le lien soit aussi supprimé par son propriétaire. Cela représente environ 34% des liens perdus toujours selon l’étude.

  • Un contenu non accessible

Lorsque le site n’existe plus ou enregistre des problèmes techniques, le lien disparaît également. L’internaute est ensuite redirigé vers une autre page.

  1. Redirection en 301

La disparition des liens s’explique aussi par la page référente redirigée en 301. Près de 6% des cas en sont concernés. Il s’agit de code de redirection web qui indique que le contenu de la page web ou du dossier en ligne n’est plus disponible à l’URL annoncée. Cela se produit lors d’une migration, d’une refonte ou encore d’un changement d’un nom de domaine. Les liens historiques ne sont pas toujours préservés. Dans la plupart des cas, le contenu est déplacé vers un autre UR, mais il est rarement supprimé.

  • Erreur HTTP

Lorsque le serveur ne peut plus servir le contenu, le lien disparaît automatiquement !

  1. Erreur de crawl

C’est le cas de l’erreur de crawl qui touche environ 6,5% des cas selon l’étude. Concrètement, le robot crawler suit un lien, mais n’arrive pas à accéder à la

page et ne pourra rien indexer. Le serveur renvoie souvent des erreurs HTTP comme : 500, 502, 404 ou encore 503.

    2. Page référente supprimée ou qui répond en 404

Les pages référentes supprimées ou qui répondent en 404 constituent également l’une des raisons de la disparition des liens. Cette situation touche près de 4,11% des cas du fait d’une migration ou refonte d’un site web, d’une modification de la syntaxe de l’URL ou encore du maillage d’une URL erronée par un internaute depuis son site. La page affiche 404 Not found qui indique que le serveur HTTP n’a pas trouvé la ressource demandée, car celle-ci n’existe plus.

    3. Autres cas

La perte du backlink peut aussi être liée à un changement de canonical de la page ou un noindex de la page référente, une instruction SEO qui commande les robots des moteurs de recherche de ne pas indexer la page. Ces cas ne se présentent que rarement, dans 1% des cas.         

3- Quels enseignements tirer de cette étude sur la durée de vie des liens et les raisons de leur disparition ?

Cette étude nous rappelle à quel point il est important de :

  • Monitorer ses liens régulièrement pour suivre l’évolution de ses domaines référents et détecter d’éventuels problèmes avec ses liens qui pourraient être corrigés avec un simple contact du webmaster hébergeant le lien (refonte de page n’intégrant plus le lien, redirections 301 non configurées, pages répondants en 404 alors que disponibles sous une nouvelle URL, …).
  • Continuer d’acquérir des liens de manière régulière dans le temps : que ce soit en passant par des plateformes de netlinking, en direct avec des sites, via des articles invités, via des stratégies de PBN, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez sur :
Scan the code
Aller au contenu principal